L’actrice Gina Carano renvoyée de la série «The Mandalorian» après des propos sur la Shoah — RT en français

L’actrice Gina Carano renvoyée de la série «The Mandalorian» après des propos sur la Shoah — RT en français



L’actrice jouant le rôle de la rebelle Cara Dune dans la série décrivant l’univers Star Wars a été congédiée après avoir comparé la situation des sympathisants du parti républicain à celui des Juifs sous le régime nazi.

Le 10 février, la société de production Luacasfilm a annoncé se séparer de l’actrice Gina Carano qui interprète le rôle de la combattante de l’Alliance rebelle Cara Dune dans la série The Mandalorian diffusée sur Disney+. Cette décision fait suite à une publication sur le réseau social TikTok dans laquelle l’ancienne combattante de MMA sous-entend que la situation des sympathisants du Parti républicain aux Etats-Unis est en ce moment comparable à celle des Juifs dans l’Allemagne nazie. Des propos qualifiés d’«odieux» par Lucasfilm et qui ont également encouragé l’agence d’artistes qui représentait l’américaine de 39 ans à mettre fin à leur collaboration. 

Dans un communiqué relayé par The Hollywood Reporter, la société de production créée par George Lucas a déclaré que «Gina Carano n’est plus employée par Lucasfilm» et que que cette dernière n’a «aucune intention que [l’actrice] le soit à nouveau à l’avenir», tout en précisant que «ses publications sur les réseaux sociaux dénigrant les personnes en fonction de leur identité culturelle et religieuse sont odieux et inacceptables».

Une polémique née sur les réseaux sociaux

Dans la dernière des publications mises en cause, Gina Carano s’exprimait en ces termes : «Les Juifs étaient battus dans les rues, non pas par les soldats nazis mais par leurs voisins… même par des enfants. Parce que l’histoire est modifiée, la plupart des gens ne réalisent pas aujourd’hui que pour en arriver au point où les soldats nazis pouvaient facilement rassembler des milliers de Juifs, le gouvernement a d’abord fait en sorte que leurs propres voisins les haïssent simplement parce qu’ils sont Juifs. En quoi cela est-il différent de la haine d’une personne pour ses opinions politiques ?»

Une publication depuis lors supprimée, mais dont des captures d’écran ont circulé sur les réseaux sociaux et sont à l’origine du hashtag #FireGinaCarano («virez Gina Carano»), auxquels les fans de l’actrice ont riposté #WeLoveGinaCarano («nous aimons Gina Carano»). En fin de journée, l’actrice avait publié une photo d’elle avec une image du célèbre droïde C-3PO, accompagnée du commentaire «Ah! #WeLoveGinaCarano #WeloveCaraDune je peux danser cette danse toute la journée, Twitter!»

Comme le rappelle Deadline, Gina Carano avait déjà créé la polémique sur les réseaux sociaux avec des commentaires sur le port du masque contre le Covid-19 et la fraude électorale. En novembre dernier, elle avait également été accusée de transphobie après avoir tourné en dérision les personnes utilisant des pronoms alternatifs (tels que «iels» de ce côté de l’Atlantique, par exemple) en écrivant «beep/bop/boop» dans sa biographie Twitter. L’actrice native du Texas avait ensuite fait marche arrière en disant que son collègue Pedro Pascal («le Mandalorien», dans la série) l’avait «aidée à comprendre pourquoi les gens mettaient [ces pronoms] dans leur biographie» et indiquer «s’opposer au harcèlement, en particulier lorsqu’il est dirigé contre les plus vulnérables et la liberté de choix».



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *